1:48 - Jeudi octobre 18, 2018

L’assurance vie

L’assurance vie a deux objectifs le premier est d’épargner, le second étant de pouvoir transmettre un capital à ses enfants. Elle est notamment assortie d’avantages fiscaux non négligeables qui expliquent peut-être son succès en général. Si l’assurance peut s’échelonner sur toute une vie comme l’indique son intitulé, vous pourrez pour autant conserver le choix de retirer les montants versés à tout moment et ce de façon partielle ou totale.

A l’encontre des livrets d’épargnes classiques, l’assurance -vie n’est pas limitée en matière de dépôt. Il n’y a pas de montant maximal. Toutefois rappelons que pour bénéficier des avantages fiscaux il faudra généralement avoir souscrit l’assurance depuis au moins 10 ans.

Les termes du contrat

Pour une assurance vie, il existe deux types de contrat .Le « contrat en euros«  qui est doté d’un risque nul pour le capital mais qui, de même, assure une rémunération minime. Le  « contrat en unité de compte«  reposant sur la base financière et boursière, c’est un contrat plus risqué mais qui peut vous rapporter bien plus d’argent que le seul contrat en euros.

 Notez que comme à la banque , l’assureur peut vous prélever des frais de gestion d’assurance ou autres frais divers. Le Plus souvent,  la signature du contrat des engendre des frais de dossier perçus par l’assureur, pareillement il recevra chaque année des frais relatifs à la tenue du compte d’assurance.

Si l’on peut penser que l’assurance-vie peut constituer le plus souvent un capital à léguer à ses descendants, il est toutefois possible d’en profiter à tout moment et de retirer le capital généré. Si vous deviez décédé, une clause du contrat  désignera les héritiers de la souscription.

La souscription à une assurance vie sera plus intéressante plus tôt elle aura été souscrite, car les avantages fiscaux et autres régressent en fonction de l’avancement de l’âge. De même, si vous souhaitez céder le fruit de cette assurance à vos enfants, il faudra le souscrire avant 70 ans pour faciliter l’héritage et la succession.

Enfin, comme pour tout crédit, il faut être attentif aux taux appliqués et à la nature de votre contrat, car si vous deviez souscrire un contrat d’unités de pompe, vous pourriez gagner comme perdre beaucoup.


A lire aussi :

Filed in: L'argent

Comments are closed.