7:45 - Mardi janvier 23, 2018

Conduire ivre, quelles sanctions ?

La conduite en état d’ébriété est sans conteste une attitude irresponsable et dangereuse pour le conducteur qui s’y prêterait. Il se met non seulement lui-même en danger mais également ses passagers comme tous les autres usagers de la route y compris les piétons.

Il n’est plus besoin de prouver que l’alcool altère fortement les capacités de concentration et de réaction du conducteur alors que ce dernier doit, à tout moment au volant d’une voiture, redoubler de vigilance même quand il dispose de tous ses moyens

C’est donc  la tolérance zéro qui est appliquée au vu des chiffres des morts tués chaque année sur la route dont une grande majorité demeure en raison de l’alcool. L’action publique et judiciaire est donc intraitable quand il s’agit de réprimer les conducteurs ivres pouvant être alors considérés comme auteurs de délits voire de crimes.

De lourdes sanction

La loi établit les peines en fonction de la gravité des faits et du taux d’alcoolémie constatée lors de l’interpellation d’un conducteur en état d’ébriété :

-Entre 0,5 et 0,8 grammes d’alcool par litre de sang: l’infraction est avérée et la sanction serait alors une amende de 135 euros ainsi que la perte de six points voire une possible suspension ou rétention du permis de conduire.

-Plus de 0,8 grammes d’alcool par litre de sang: Il s’agit dès lors d’un délit grave. Dans ce cas , le conducteur est poursuivi au pénal dans l’optique d’une future audience peut aussi voir son permis  immédiatement suspendu pour minimum 6 mois assortie d’une perte de 6 points.

.

 Au pénal, le conducteur ivre risque une amende de 4500 euros  et un retrait ou une annulation pure et simple de son permis pour une durée de trois ans.

Si la conduite alcoolisée avait du entraîné la mort d’autrui ou d’un autre usager, l’on serait alors en droit de parler d’homicide involontaire qui impliquerait alors une peine de prison de 7 ans , près de 100 000 euros d’amende et une suspension de 10 ans de tout permis de conduire.

.

Ces lourdes sanctions sont bien évidemment dissuasives car l’objectif prioritaire est d’assurer la sécurité sur la route de tous les usagers et faire baisser le nombre de morts toujours trop nombreux sur les rotes du territoire. L’alcool au volant est un véritable fléau pour lequel de la prévention mais également une répression sévère doivent être réalisées.


A lire aussi :

Filed in: Crédit consommation

Comments are closed.