5:26 - Dimanche mai 20, 2018

Médicaments, cosmétiques : quels contrôles et règles ?

La France a été récemment classée parmi les pays consommant le plus de médicaments et d’antidépresseurs.

Les médicaments tout aussi présent à la télévision avec de nombreuses publicités, pour autant il faut être vigilant et les services publics le sont dans le cadre de la mise sur le marché de nouveaux médicaments en appliquant une réglementation et des contrôles stricts.

Médicaments  : quelle réglementation ?

En France un médicament doit subir et franchir un grand nombre d’obstacles réglementaires avant de pouvoir être mis sur le marché. Pour tout nouveau produits sont montés deux dossiers distincts dont l’étude en revient au Ministère de la Santé:
- l’un portant sur les méthodes de fabrication, les principes actifs, les différents contrôles et dosages
- l’autre rassemblant les expertises toxicologiques, pharmacologiques et cliniques.

Par la suite, interviendra la surveillance des produits commercialisés assurée par la Commission de pharmaco-vigilance qui a vu le jour en 1977. Elle signale également aux médecins tout évolution d’un médicament.En dernier ressort, ce sont les médecins et pharmaciens qui assument une responsabilité soit celle de la prescription et de la délivrance des médicaments.

Si les contrôles sont stricts il arrive parfois des incidents et failles dans le système comme l’ont montré récemment l’exemple du Mediator ou encore des prothèses mammaires PIP, tous deux jugés dangereux mais pourtant restés longtemps sur le marché avec les conséquences dramatiques que l’on sait.

Les produits cosmétiques

Aussi appelés produits de beauté, on est très souvent amené à voir des publicités vantant les mérites de telles crèmes ou de tels soins, cependant il faut être attentif car souvent beaucoup de ses médicaments sont peu efficaces. Pour autant, ils doivent faire l’objet d’une approbation médicale afin d’être mis sur le marché.

Notez par exemple que pour ces produits, deux ministères sont à l’œuvre à la fois ce lui de la Santé et le ministère de l’Industrie. Ces produits sont soumis à un contrôle strict et doivent renseigner dans leur dossier médical leu composition (ingrédients, colorants..) et leur date d‘utilisation, ces produits rentrant souvent en contact avec la peau .

Ainsi, l’on peut se dire qu’il rassurant de savoir que les produits et médicaments que l’on nous vend ont fait l’objet de contrôles, sont jugés aptes à la vente et par conséquent ne constituent pas de danger. Pour autant, rappelons qu’il  faut toujours être attentif  aux effets secondaires qui parfois ont amené à des situations tragiques (médiator par exemple).


A lire aussi :

Filed in: Santé

Comments are closed.