2:00 - Dimanche mai 20, 2018

Spécial femmes : S’absenter du travail pour soigner un enfant malade

Si la question ne se posait pas du temps de la société traditionnelle, où la femme était cantonnée au domicile et pouvait s’occuper ainsi à plein temps des enfants, ce n’est plus du tout le cas aujourd’hui où la femme exerce une activité professionnelle tout comme son mari.Ainsi quand votre enfant est malade, vous-est-il possible de vous absenter de votre poste de travail afin de le soigner ?

Cette question anodine à première vue a toute légitimité dans une société du travail de plus en plus compétitive et où les places sont chères. Quitter votre poste de travail peut avoir parfois des conséquences sur le fonctionnement normal ou nécessaire à l’entreprise,  ce n’est donc pas une mince affaire. Alors dans un tel cas, quelle est la règle, pouvez-vous être lésé ou même vous voir refuser cette absence volontaire ?

Quelle règle ?

Certaines conventions collectives accordent cette possibilité la plupart du temps. Il faudra noter si un maintien partiel ou total du salaire est prévu par la convention. Mais ce système n’est pas en place partout et si tel n’était pas le cas, vous seriez amené à vous rapprocher de votre agence de Sécurité sociale afin d’y faire une demande d’indemnités journalières. A noter qu’un certificat médial sera requis, ce dernier attestant de la nécessité de votre présence auprès de votre enfant.

Sachez toutefois que cette indemnisation ne constitue pas en soi un droit et que la décision de l’accorder ou pas fait l’objet d’une appréciation au cas par cas. Par ailleurs, chaque caisse de Sécurité sociale est indépendante et libre d’apprécier la gravité de la maladie et par conséquent de statuer en faveur ou non de l’indemnisation.

Si vous êtes fonctionnaire, il est prévu par une disposition spécifique une absence de semaines par an à cet effet. Cependant, ceci ne s’applique qu’aux seuls enfants âgés de moins de 16 ans. Ce critère ne rentrera plus en jeu s’il s’agit d’enfant ayant un handicap ou étant dans l’incapacité.

Des solutions existent donc même si de nos jours les possibilités de quitter son poste de travail sont de plus en plus rares, et ce même pour les question d’ordre familial ou sanitaire.


A lire aussi :

Filed in: L'individu

Comments are closed.